Arcade 1991

L'année 1991 est (et il faut l'avouer) bien plus riche en sortie de titres. Déja premier constat, le nombre de jeux sorties sur borne. Celui-ci est de 269 jeux, c'est bien plus qu'en 1990.

Sinon ne cachons rien, en arcade, 1991 rime avec Street Fighter 2. Et oui 1991 c'est avant tout la date de sortie du hit de Capcom. Déja parlons de ce jeu grandiose, oui disons grandiose.

Déja la grosse nouveauté c'est le nombre de personnages jouables. Avant les beat'em all (ou plutot les beat'em up) n'avait pas énormément de comabttants (rarement plus de 4). Maintenant le nombre de combattants est de 8! C'est donc une véritable révolution déja. Ensuite les niveaux. Ceux-si sont vraiment trés bien travaillé, c'est vraiment du beau boulot, il n'y a rien à dire. Capcom métrise parfaitement le CPS1, et en fait pour l'époque le plus beau jeu de la borne. Les animations sont ultra-fluides, et les détailles ne se comptent meme plus!  Les musiques, elles sont toute excelentes et mythique! Le charisme des personnages est excelent lui aussi. Ryu, Ken et Chun Li sont ceux qui ont le plus de charisme, mais il sera dommage d'oublier les autres qui eux aussi ont un charisme super bien travailler. Mais j'avoue que j'ai un faible pour Ryu.... . En suite le gameplay. Alors là, ce n'est plus une révolution c'est une méga révolution !C'est la création du beat'em up presque. Vous avez 6 boutons en tout ! Final Fight n'en utilisera que 4 ! Si vous effectuez certains enchainement votre héros fera une attaque bien spéciale, bien à lui. Qui ne se rappelle pas du Hadoken de Ryu? Cette attaque est d'ailleurs devenue le symbole de Street Fighter 2 pour les néophytes de jeu de bastons. Ainsi on a une multitude d'enchainements possibles. Aussi chaque personnages a ces propres attaques spéciales. Attendez-vous donc à des combats furieux quand vous etes face à un connaisseur. Il serait bien capable de vous tuez en un rien de temps... . 

Bref vous l'aurez compris, Street Fighter 2 n'est pas qu'un hit, c'est aussi le créateur du beat'em up moderne. Tous les jeux qui s'en suivirent, comme Final Fight, KoF, Street Fighter Alpha, tous, sont basés sur ce jeu.

Juste une petite anecdote la Russie n'est pas présenté directement mais sous le nom d'URSS. Et oui à cette époque l'URSS existait encore.

Après ce succès mondiale, que dis-je, après ce succès universel, Capcom nous préparait encore quelques surprises. Malheureusement ces quelques jeux furent totalement éclipsé par Street Fighter 2. Il s'agit de The King of Dragon et Knight of the Round.

Les deux jeux sont des beat'em all dans le meme style de Magic Sword. On peut meme dire que ce sont les descendants directs de Magic Sword. The King of Dragon répare les erreurs de Magic Sword. Maintenant nous avons la possibilité de jouer jusqu'à 3. Autre évolution importante, on est plus obligé de jouer qu'avec une épée. Il sera possible de jouer avec des épées, des arcs, et d'autres armes. Ainsi on peut choisir différentes classes de personnages. Pour résumer c'est un excelent beat'em all.

Quelques temps après, Capcom sortit un jeu assez exceptionnel, Knight of The Round. Le jeu reprend la légende Arthurienne et le mythe du Saint Grale. Nous avons donc une histoire déja trés bien faite, contrairement à beaucoup de Beat'em all. Autre très bons point, l'évolution des personnages. Avec le temps, vous allez acquérir des points d'expériences. Avec ceux-ci vous allez obtenir de nouveaux niveaux, comme un RPG. A chaque nouveau niveau votre personnage évoluera. C'est ainsi que vous commencerrez avec un combattant trés peu équipé pour le combat, et que vous terminerez avec un chevalier dans une armure en or. Coté musique, on ne peut que regretter qu'elle soit si peu inspiré. Sinon pour le reste il s'agit d'un excelent beat'em all jouable à 3 que je conseillie fortement. On peut dire qu'en 1991 c'était la référence du genre. 

Chez Sega, on ne remarque rien de bien extraordinaire dans un premier abord. Mais Sega décide de sortir une nouvelle borne arcade pour remplacer sa borne Sega System 16. Ainsi nous voyons l'apparition du Sega System 32. Il s'agit de la pière borne 32 bits de l'histoire. Les quelques premiers jeux qui sortent sur le système sans etre extraordinaire sont beaucoup plus joli qu'avant. Ces premiers jeux sont des jeux de courses, mais qui ne marque pas du tout le public. On peut meme dire que le Sega System 32 sera un échec cuisant pour Sega.

SNK de son coté va dévelloper sa Neo Geo avec comme jeu hit, Fatal Fury. Dès ce moment, SNK et Capcom vont rentrer dans une guerre du beat'em up. Le but étant de savoir qui va sortir le meilleur Beat'em up. Cela sera d'une certaine façon néfaste au deux sociétés avec le temps.

Konami de son coté nous fait quelques surprises avec Asterix. Sans que le jeu soit excelent, on retrouve l'ambiance d'Asterix. Sinon il faut noter que le jeu est particulièrement difficile.

 

Au final l'année 1991 est avant tout et seulement l'année de Street Fighter 2, mais aussi le début d'une guerre entre SNK et Capcom. Sega de son coté cachait bien son jeu et était près à faire un coup dont les concéquences seraient énorme pour le futur.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site