La Cd-i de Philips

Nous allons parler ici d'une console connue car elle fut un véritable bide, la Cd-i de Philips.

La première question qui vous va à l'esprit c'est: "Mon Dieu pourquoi Philips a sortie ça, une telle calamitée pour le jeu vidéo?"

Pour connaitre cette réponse nous allons remonter dans le temps, et arrétons-nous en 1983. Cette année là, Sony, Philips, Casio et d'autres sociétés (dont Microsoft) sort un nouveau standard informatique le MSX. Au Japon c'est un succès, aux USA c'est un bide (5 000 unités de vendues) et en Europe c'est mitigé. L'année d'après la sortie du MSX (1984), Philips et Sony travaillent chacun de leur coté pour dévelloper un nouveau média pour lire les jeux, les musiques et les films, il s'agit du Cd-rom. A cette époque on ne parle que de prototype et rien d'autres. Quelques temps après Sony et Philips (qui dévellopent des MSX) décident à travailler ensemble pour sortir un lecteur Cd-rom pour le MSX, histoire de relancer les ventes de leurs ordinateurs et pourquoi pas ne pas conquérir le marché américain. Nous sommes alors en Mars 1986. L'extention devait s'appeller New Media System.

Malheureusement Sony et Philips (rejoint par Matsushita entre temps) comprennent que le MSX est condanné, et en effet à cet époque l'arrivée des ordinateurs 16 bits comme l'Amiga et l'Atari ST ne font que confirmer ce constat.Les 3 sociétés refusent néanmoins de voir leurs efforts financiers tombé à l'eau, c'est pourquoi elles se tournent vers une console Cd. Ce renversement de situation inspirera d'ailleurs une certaine société Nec à sortir une extention lecteur Cd pour sa console d'alors la Pc Engine.

Après quelques années d'embrouilles (le départ de Sony(qui va dévelloper le Super Famicom Cd) et Matsushita), la console est enfin prète et elle sort en Février 1990 (avant la Super Famicom) aux USA. Philips sortira trés vite sa console en Europe à la mi-1990 pour ne pas perdre trop de retard face à Sega. La console se nomme la Philips Cd-i  et il s'agit de la première console Cd à part entière. C'est une véritable révolution technologique !

Déja le design de la console choque. Tout de suite vous ne pensez pas à une console mais un lecteur DVD! Et pour cause la Philips Cd-i était une sorte de DVD avant l'heure... . La manette était elle trés spéciale.

Et oui la manette fait pensé à une télécommande de lecteur de DVD, mais il s'agit bien de la manette officielle de Philips. Il faut bien comprendre une chose avec la Cd-i, c'est qu'à sa sortie ce n'était pas officiellement une console pour Philips, il s'agissait plus d'un appareil électro ménager à tout faire. Ainsi une autre version de la CD-i sortira la meme année mais pour les entreprises comme Renault, cela permettra aux mécaniciens d'apprendre comment remonter certaines pièces moteurs.... . 

En ce qui concerne la bète, explorons ces entrailles:

La console possède un CPU identique à la Megadrive bien que bien plus puissant, celui-ci tourne à 15 Mhz. Coté couleur, la console peut afficher 32 768 couleurs sur 16.7 millions de couleurs. La résolution est comprise entre 384×280 et 768×560. Ainsi coté graphique la console est excellente. D'ailleurs c'est grace à cela que certains jeux seront tout bonnement des films intéractifs ! Malheureusement le prix à la sortie de la console est bien trop cher, environ 700$!!!

En plus en 1990 seul 4 jeux sortent sur le support! 4 jeux pour 700 $! Déja la majorité des joueurs se tournèrent vers la Megadrive. Les 4 jeux qui sortirent étaient Children's Musical Theatre, Time-Life Photography, Sandy's Circus Adventure, et Caesar's World of Gambling.

En 1991, Philips n'améliore pas la quantitée des jeux, ni la qualité. La société réussi meme à empirer la situation ! Philips trouva que le prix de sa console était cher et dessida de diminuer le prix, mais décida aussi de sortir de nouvelles versions de sa console! Le résultat fut catastrophique car maintenant le joueur avait à faire à quelques 3 consoles Cd-i différentes!Cela s'appelle savoir gérer une entreprise... .

Heureusement les jeux sont d'une qualité quelques peu supérieur. Par exemple Battleships mettra en relief les capacités 3D de la console, sans pour autant les utiliser (naturellement).

 

Malheureusement la console voit aussi l'arrivée de jeux de trés mauvaises qualités comme Dark Castle. Le jeu déja de trés mauvaises qualités ne fait pas honneur à la console qui a de grandes capacités 3D. Le résultat est naturellement un échec cuisant.

Heureusement des jeux comme Defender of the Crowm permettent d'obtenir de meilleurs résultats.


L'année 1992 continuera dans le lot des catastrophes. Heureusement Philips eut la possibilité de dévelloper le lecteur Cd de Nintendo pour sa Super Famicom Cd. Cela mettait en meme temps la brouille entre Sony et Nintendo. Philips voyait l'occasion d'imposer son lecteur Cd-i chez Nintendo. Mais iNintendo changea de politique pour son lecteur Cd et philips fut plus ou moins bernés. Au final Philips demanda réparation à Nintendo. pour éviter un procès, la société de Mihamoto décida de sortir des jeux sur la console (et ce fut le drame). En attendant que ces jeux sortent, Philips remarquait que la majorité de ces ventes allaient vers les industries et non les joueurs. Cela rapportait au moins de l'argent à Philips avec sa Cd-i.

Au niveau des jeux, Philips décident enfin de mettre en avant sa console.

Quelques jeux sortent parmis certain. On se rapellera de L'Ange et le Démon. Le jeu se situe dans le Mont Saint Michel, et la qualité des graphismes est quelques peu troublant pour l'époque.

Inforgrammes nous sort de son coté un jeu extraordinaire, et on est obligé de l'avouer. Il s'agit probablement du meilleur jeu de la console (les mauvaises langues dirons qu'il n'y a déja pas eu beaucoup de jeux). Il s'agit d' International Tennis Open. Le jeu par sa qualité graphiques et sonores puvérisent tous les jeux de tennis pour trés longtemps. Il faudra attendre la Dreamcast et Virtual Tennis pour voir mieu! Malheureusement la manette de la console ne se prétait guère à un tel jeu et c'est bien dommage.

En 1993, Nintendo sort ces 2 Zelda, Zelda: The Wand of Gamelon et Link: The Faces of Evil. Attention amoureux de Nintendo et Zelda, et les ames s'ensiblent sont priés de s'abstenir. 

 


En 1994, Philips comprend enfin que sa campagne marketing est un échec et décide de présenter la Cdi comme une console maintenant.... Vous me direz ils l'ont compris quand même. Le prix est même diminué à 300$.
Nintendo sort cette année Hotel Mario et un dernier Zelda. Après quoi plus rien de Nintendo, ouf.

Heureusement on voit la sortie de jeux comme Mad Dog McCree qui sauve la console. Ce jeu qui est en réalité un film intéractif sauve les meubles.

l faut avouer que cela peut paraitre sympa.
A partir de la même époque les ventes commencent à diminuer fortement malgré un nouveau marché. Maintenant la Cdi est utilisé dans les auto écoles pour préparer le code.... .

En 1995 les ventes ne s'améliore pas et l'année 1996 sera l'année fatidique avec encore une petite version de la console, la CDi 130 au prix de 329 $.

Pour résumer, la CDi fut un véritable échec commercial avec un peu plus de 500 000 unités vendues. Dès le début la console fut mal vendue, il faudra attendre 1992 pour vraiment la voir!!! Au tant dire que à cette époque la génération des 16 bits était en pleine expention. Aussi dès le changement d'attitude de Philips en 1994, Sony sort sa Playstation. Et 1995, Microsoft sort Windows 95, ainsi s'éteint une console de qualité très médiocre mais qui aurait pu percer faute de marketing et de bons jeux surtout.

Malgré tout la console eu un avenir. En effet en 1995, la console eut une suite, il s'agissait du lecteur DVD... . La Philips Cd-i restera donc la console qui devint le lecteur DVD à terme.... .

 

 

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×