La Megadrive 1991

En 1991, Sega se retrouve en guerre contre Nintendo. Alors que la guerre entre la Nes et la Master System c'était cantonné à l'Europe, la guerre entre la Megadrive et la Snes allaient se retrouver aux USA. La guerre au Japon avait été perdu par Sega dès le début du combat. En effet plus de Super Famicom avait été réservé que de Megadrive avait été vendue.... . Bref au Japon la guerre était perdue.Restait les Etats-Unis.... . Sega s'aiderait pour cela d'un petit personnage à épine.... .

 

Après quelques temps d'attente, Sega nous sort un premier bon jeu Shining of the Darkness le 29 Mars. Le jeu servira de bases pour le mythique Sining force quelques temps plus tard. Le meme jeu permettra aussi la création de la série des shining. On remarquera le style copié sur Dungeon Master. On voit aussi une forte inspiration sur les Phantasy Star.

 

Le jeu a malheureusement plutot mal veilli. A l'époque le jeu fut bien noté avec des 16/20, aujourd'hui il est fortement reclassé avec un petit 12/20 pour la version Virtual console.

Il faudra attendre Juin, pour trouver un autre jeu de qualité. Il s'agit d'Alien Storm. Il s'agit d'un jeu de shoot comme les Metal Slug, meme s'il en est loin au vue de sa qualité. La encore il est regrétable de remarquer que le jeu a trés mal veilli. Il faut avouer que Metal Slug est passé par là.... .

 

Aux USA, Sega s'implantait petit à petit. Malheureusement Nintendo allait bientot sortir sa Super Famicom, renommé Super Nintendo pour l'occasion. Ainsi la console de Nintendo risquait de détruire tout le travail ultérieur à Sega. Il manquait à Sega un héros charismathique. Certe il y avait le bon vieu Alex Kidd, mais il ne vallait pas Mario. Aussi les jeux d'Alex Kidd valaient encore moins un Super Mario Bros. Bref Sega avait besoin d'un grand héros, après plusieurs études, il fut retenue comme méchant un homme en forme d'oeufs. Le héros devait etre un lapin bleu. Après quelques retouches, le héros devint un hérisson bleu pouvant se rouler en boule (dout le hérisson) pour attaquer ces ennemies. On rajouta aussi une pointe de vitesse. Le héros allant trés vite, ou l'appela Sonic. Sonic était née.

Sega sortit son nouveau jeu aux USA le 23 Juin.Le jeu en met plein la vue aux petits américains. Les graphismes sont excelents. En effet avant que la Snes ne sortent (en Aout), personne n'avaient vue aussi beau, le magasine Player One dirait " Graphiquement, il n'y a jamais eu mieu sur une console de ce type (on exclut la Neo Geo)." Cette phrase résume à elle seul la qualité graphique du titre, un miracle vidéo ludique. Au niveau sonore, que dire, sauf que des musiques sont devenues culte, comme la music de la Green Zone. Les niveaus sont eux aussi devenues mythique avec la Green Zone par exemple. La fluidité du jeu est parfaite, le personnage répond parfaitement. Pour résumer, le magasine Player One dit " Sonic 2 pourrait bien etre le Mario killer... En attendant bravo Sega !" . Voila comment résumer ce jeu mythique avec un personnage mythique. Le jeu peut etre facilement concidéré comme un des meilleurs jeux de la console de Sega (on verra après de trés bon jeux comme Sonic Cd).

 

 

En plus d'un jeu magnifique, le personnage de Sonic est ultra marketing. En effet le personnage est rebel, et rapide contrairement à un Mario qui est plutot un Don Juan moderne toujours à sauver une princesse. Sega met ainsi en avant une politique marketing visant à montrer une console "cool" qui fait passé Nintendo pour une société pour les "vieux". Ainsi pour prévenir de la sortie de la Snes, Sega commence une politique marketing trés agressive contre Nintendo. Sega invente en France le slogan "Sega c'est plus fort que toi". On peut dire que la sortie de ce jeu représente le début de l'age d'or de Sega.

Le jeu sortira le mois d'après en Europe et au Japon. En France, la sortie du jeu permet la sortie d'un Tilt hors série, Console +. Le hors série deviendra ensuite un magasine. Chez Player One, le jeu fait sensation. Bref un véritable succès commercial et marketing pour Sega.

Quelques jours plus tard, Sega sort le beat'em all Street of Rage. Contrairement à ce que certains pourraient penser, il ne s'agit pas du tout d'un copier/coller de Final Fight. Le jeu présente en effet des évolutions majeures. Les héros ont des caractéristiques contrairement à Final Fight. Ainsi ils ont des faiblesses et des atouts.Le jeu sort sous le nom de Bare Knuckle.

 

Le 25 Octobre, on voit la sortie d'un jeu devenue presque obsolète, il s'agit de Wonder Boy 5: The Monster World. L'époque des Wonder Boy touche à sa fin. Les gens ne s'intéressent plus au petit héros et préfère se tourner vers le hérisson bleu de Sega. Malgré tout, le jeu est de trés bonnes qualités.

 

Quelques temps plus tard, on voit la sortie de Ys3 sortant aussi sur Snes et Pc Engine Cd. La sortie du jeu sera éclipsé par le succès de la Super Famicom au Japon et par la sortie quelques temps plus tard d'une extention pour la Megadrive.... .

Sega avait prévue dès 1988 la sortie possible d'un lecteur Cd pour la Megadrive. Dans la réalité, Sega copiait la Pc Engine. Ensuite Nintendo copiera Sega et la Pc Engine avec beaucoup moins de succès d'ailleurs. La société de Sonic dévellopait donc un lecteur Cd-rom. Celui-ci fut présenté durant l'année 1991. La sortie devait se faire d'abord au Japon à la fin de l'année. Ainsi le 12 Décembre, Sega sortait le Mega-Cd. Il s'agissait presque d'une console à part entière. L'extention Cd avait un processeur 16 bits cadencé à 12.5 Mhz! Une telle vitesse était presque extraordinaire pour l'époque. Seul la Neo Geo pouvait rivaliser avec un tel processeur! L'extention pouvait aussi afficher des effets précalculés, comme la rotation ou l'agrandissement. Sur ce dernier point, Sega ne faisait que copié certaine particularité de la Snes. Autre avantage, le Mega-Cd pouvait afficher des sons digne de la réalité ou encore des séquences de films (par exemple Dune). On peut donc dire que le Mega-Cd était largement supérieur au lecteur Cd de la Pc Engine.

 

Le lecteur Cd-rom coutait 49 800 yens (environ 370€).

On pourrait s'attendre à un succès immédiat du Mega-Cd au Japon. Ce fut le cas le premier mois de commercialisation du lecteur, après quoi les ventes déclinèrent trés vite. La principale cause vient du peu de titres intéressant. Avec seulement 6 titres commercialisés et aucun de grandes importances, il est normal que le succès ne fut pas au rendez-vous.

Au Japon il est forcé de constater qu'aucun hits n'est là pour la Megadrive. On peut noter la présence de Golden Axe 2 et c'est tout.

 

Aux USA, Sega sort des jeux qui sortiront ensuite au Japon. On voit d'une part la sortie de Donal Duck. Le jeu suit la direction de Castle of Illusion, le jeu est donc de trés bonnes qualités.

 

Sega compte aussi sur un jeu rebelle, Road Rash. Le jeu sort clairement pour prouver au monde entier que Sega on ose ce que Nintendo se refuse.

 

A la fin de l'année, il est obligé de constater que Sega a lancé une attaque massive contre Nintendo. Les magasines spécialisées le voient d'ailleurs sont cet oeil. Aux USA la guerre entre Nintendo et Sega fait rage à coup de publicité et en Europe la guerre n'a pas encore commencé mais pour mieu se déclencher. Sega menne une lutte sans merci et Nintendo le sait. Il s'agit du choc de 2 géants, Nintendo et Sega. L'année 1992 sera le paroxisme de cette guerre..... .

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site