La NeoGeo la genèse, 1990

Avant tout, revenons en arrière pour connaître l’histoire de SNK avant 1990.

 

En 1978, alors que Space Invader vient de sortir, Eikichi Kawasaki fonde la société Shin Nihon Kikaku (SNK). Dès Décembre 1979, SNK sort son premier jeu, Ozma Wars et Safary Rally, les deux sous forme de bornes arcades. Au tant dire que SNK est alors très en retard en matière de jeux vidéo arcade. Les jeux sont en noir et blancs, alors que d’autres sociétés sont déjà à la couleur, je pense à Taito par exemple. Bref rien ne pouvait faire penser que SNK deviendrait un des grands de l’arcade 10 ans plus tard.

En 1980, SNK passe enfin à la couleur avec Sasuke vs Commander.

Les premiers jeux de SNK sont des shoot’em up et sont tous des jeux qui passent inaperçu. On peut donc dire que SNK passe à coté de la plaque… .

 

Heureusement en Juillet 1981, SNK réussit à faire un petit succès avec son Vanguard. Le jeu aura une telle réussite qu’il sortira ensuite sur Atari 2600 et Atari 5200. Cela annonçait déjà des jours meilleurs pour SNK.

Entre 1981 et 1984, SNK améliore le nombre des jeux qui sortent en borne arcade ainsi que dans leur qualité, bien qu’on soit encore loin des performances de certaines sociétés comme Sega, Taito ou encore Namco.

En Janvier 1984, SNK sort la suite de son premier succès, Vanguard, sous le nom très logique de Vanguard 2. Le jeu est d’une qualité graphique très acceptable et SNK commence à se faire un nom. D’ailleurs le jeu est encore un petit succès. Il faut dire qu’en 3 ans, les techniques ont évolués et les programmeurs de SNK se sont rodés.

En 1985, SNK continue sur sa lancée dans les shoot’em up avec TNK3, et Alpha Mission. Les deux jeux sont très réussis. Alpha Mission sera d’ailleurs porté sur Nes.

En 1986, les choses s’accélèrent. Déjà SNK fonde SNK of America. Pour fournir le monde en jeu de qualités, SNK peut compter sur Victory Road.

Mais SNK compte aussi sur Ikary Warriors. Le héros est en réalité un clone de Rambo. Le jeu connaitra un tel succès qu’il sera porté sur Nes, Commodore 64, DOS,  Atari ST et Amiga.

Avec ces deux jeu SNK se fait une réputation internationale comme Capcom, Taito et Namco.

En 1988, SNK sort un jeu par mois, et devient une société internationnale avec d’excellent jeux comme Sky Soldiers, ou encore le très bon Prisonner of War, qui est un des premiers beat’em all de SNK.

Aussi avec ce dernier jeu, on commence à voir l’apparition de l’esprit de la Neo Geo. La société est en marche et rien ne l’arrêtera.

En 1989, un dernier excellent jeu avant la Neo Geo, il s’agit de Prehistorix Isle in 1930.

 

Au début des années 1990, SNK est donc mondialement connue dans le jeu vidéo arcade. Ces titres sont de très bonnes qualités et possède un esprit bien particulier, l’esprit SNK. Malheureusement en 1990, les bornes arcades 8 bits sont sur la voix du déclin et SNK se doit d’évoluer. Déjà comme Capcom et CPS1, SNK doit avoir sa propre type de bornes.

En Avril 1990 SNK est près à sortir sa borne arcade et les premiers jeux. Sa borne arcade a pour nom Neo Geo MVS. MVS est pour Multi Video System, puisque que la borne pouvait proposer plusieurs jeux.Grosse surprise aussi, SNK propose avec sa borne arcade, une version console de sa borne arcade. C’était pour l’époque impossible à imaginer. Une machine de 1 000€ mis dans une console… . Certe le prix de la console était très élevé, près de 435 € ! mais le jeu en valait la chandelle.  

Et cela était tout à fait vrai.

Le CPU de la borne était un Motorolla 68000 (comme la Megadrive) cadencé à 12 Mhz. La résolution graphique était de 320x224 pixels. La console pouvait afficher 4,096 couleurs en même temps sur une palette de 65536. Ainsi en ce qui concerne le CPU, et les couleurs affichables la console étalait littéralement la Snes et la Megadrive. Au niveau du son, c’est simple la NeoGeo avait 15 canaux contre 8 pour la Snes et 6 pour la Megadrive.

Ainsi ce n’était pas une console que l’on avait mais un lion.

A l’origine la Neo Geo console était vendue aux chambres d’hotels. Il faudra attendre 1991 pour que la console soit officiellement commercialisée dans les magasins de jeux vidéo.La console se nommait à l'origine Neo Geo Desk ou encore Neo Geo Hotel Unit.

 

A la sortie de la borne/console, SNK sort 9 jeux pour une seule année. Néanmoins la qualité est au rendez-vous. Il y avait : Baseball Stars Professional, Magician Lord, Cyber-Lip, League Bowling, Puzzled, Riding Hero, The Super Spy,Top Player’s Golf , MahJong Kyoretsuden: Higashi Nippon Hen et NAM-1975.

Rien que Magician Lord en met plein la vue et ne peut qu’impressionner le joueur.

Remarquer bien que la taille des cartouches est phénoménale. Le jeu a une taille de 330 Mb, contre 72 pour le plus gros jeu de la Snes !

Les premiers jeux étaient orienté 100% fun, ce qui allait bientôt être la position de la Neo Geo dans le futur.

 

Ainsi à la fin 1990 tout est près pour que la Neo Geo devienne une véritable légende qui dépassera l’orée du XXIème siècle.    

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site