La Super Famicom 1993-2

Le mois de Novembre voit la sortie de nombreux jeux (Noel oblige). On remarquera Ys 4 de Falcom. Le jeu est tr2s riche d’un point de vue graphique, meme si la version Pc Engine est encore supérieure. Le 26, Capcom sort Aladin, un jeu d’une très grande beauté et d’une très grande fluidité. Le jeu est très connu pour être en rivalité avec la version Megadrive, que de nombreuses personnes trouvent plus joli que la version Snes. Mais n’aller pas croire que le jeu est pour autant moche, bien au contraire. Je conseille même fortement ce jeu.

Le 27, c’est au tour d’Enix de sortir un très bon jeu, il s’agit d’Illusion of Gaia. Le jeu reprend les bases d’un Zelda-like et le résultat est vraiment impressionnant.

Le mois de Décembre est très riche en sortie, et particulièrement en hits. Dès le 3 Septembre, Konami sort Turtle Mutant Ninja : Turtles Mutant Warrior. Il s’agit du dernier jeu des tortus ninjas pour très longtemps. Il faudra en effet attendre près de 10 ans pour revoir la série arrivé sur console. Le jeu est dans la digne succession de la série sortie avant sur Famicom. Le jeu présente de grands chamboulements. Il ne s’agit plus d’un beatm’all simple maintenant mais d’un jeu de combat comme Street Fighter 2. Le résultat, bien que dépaysant, est très réussie (même si le jeu n’égale pas un Street Fighter 2).

Quelques 7 jours après, on voit la sortie de deux très bons jeux. D’une part Compile sort Super Poyo Poyo , il s’agit d’un tétris-like qui sera très apprécié au Japon avec près de 1.70 millions d’unités vendues.

Le même jour, Square Soft sort Romancing Sa-Ga qui est l’adaptation Snes de la version Game Boy. Le résultat est très réussi. Graphiquement le jeu est très joli, aussi l’histoire est elle prenante. Les musiques sont très bonnes. Bref on a du très bon RPG. Ce jeu se vendra à près de 1.17 millions d’unités au Japon. Il rentrera immédiatement en concurrence avec Dragon Quest 1&2 qui sortira quelques jours après.

Le même jour encore, Irem sort R-Type 3. Le shoot’em up ne connaît pas ou très peu de ralentissement cette fois. On peut remercie Irem sur ce point. Sur le reste on retrouve l’ambiance de R-Type avec ces musiques cultes. Autre point très sympa, les graphismes. Régulièrement le jeu est agrémenté d’effets 3D et de rotation, effet alors réservé à la Snes. Si vous êtes amoureux du shoot’em up ce jeu vous est réservé.

Le 17 Décembre, Bandai sort Dragon Ball Z 2. Le jeu voit certains de ces défaut être effacé. Ainsi le titre est de bien meilleur qualité que la version précédente. Malheureusement les Japonais accrocheront moins à ce jeu qui se vendra à « seulement » 1.20 millions d’exemplaires (contre 1.45 millions précédemment).

Le même jour (et oui cela n’arrêtait pas), Capcom sortit Rockman X (Megaman X chez nous). La série subit un relookage total. Cela en est fini du gameplay rigide des anciens Megamans, place au gameplay plus souple. Il sera par exemple possible de s’accrocher au mur et de sauter dessus. L’autre évolution ce sont bien sur les graphismes, passage à la Snes oblige. Autre évolution le grand méchant, et oui le Dr Willy n’est plus là et est remplacé par un méchant robot qui est responsable d’un soulèvement de leur part. Sur le reste on retrouvera ce qui a fait la richesse de la série, c'est-à-dire un système d’évolutions des armes. D’après le site de Capcom près de 1.1 millions d’unités furent vendues. Maintenant il faut prendre cette information avec prudence puisque seul Capcom affirme cela… .

Lucas Arts sort aussi la suite de son Star Wars avec Star Wars Empire Strikes Back. Le jeu possède des améliorations graphiques, et sinon le jeu reprend les évènements du film, à la plus grande joie des fans. Il faut avouer que cette série de jeux est presque unique.

Le lendemain, Enix contre-attaque Square Soft (avec Romancing Sa-Ga2) en sortant Dragon Quest 1&2. Le jeu s’inspire de Super Mario All Stars, c'est-à-dire que le jeu d’Enix est totalement remasterisé, nous donnant des graphismes de très grandes qualités. Les jeunes peuvent ainsi découvre les premiers épisodes de ces jeux grandioses. Et les anciens, eux pourront profiter de rejouer à leurs jeux favoris. Le jeu fera un petit succès avec 1.15 millions d’unités vendues.

Le 22 (juste avant Noel), Sunsoft sort Flashback, un jeu qui est fortement inspiré d’Another World.

Enfin le 24 Décembre, Midway sort Mortal Kombat, jeu sortie le 13 Septembre aux USA. Le jeu avait provoqué un véritable scandale lors de sa sortie dans ce pays. Et oui la version Snes avait du sang jaune et non rouge (contrairement à la version Megadrive) ! Vous me direz scandale de censures. Et cela est bien normal, d’ailleurs Sega fera pareille et en fera une ligne marketing.  Maintenant était-ce vraiment justifié ? Au niveau strictement jeu vidéo, cela n’est pas normal. Mais au niveau législatif ? Là ce pose un problème. A cette époque le gouvernement était en pleine discutions à propos de la violence au jeu vidéo. Aussi une loi devait être votée pour Janvier 1994. Il y avait deux possibilités, soit les jeux vidéos violents seraient interdit (et dans ce cas Sega en payerait le prix fort, retrait des jeux et payement d’une amende)., soit cela serait autorisé (et dans ce cas Sega s’en sortait). Alors que Sega voulut prendre des risques, Nintendo préféra la sureté. Cela se retourna contre Nintendo sur le coup, mais pour Sega ces prises constantes de prises de risques allaient bientôt conduire la société à sa perte (et oui dans près de 4 ans la société ne serait que l’ombre d’elle-même).Bref scandale oui, mais justifié.

En Europe, le 29 Décembre voit la sortie de Jurassic Park d’Ocean. Le jeu reçoit un très bonne accueille avec un monde assez grand à explorer. Le jeu consiste à aller d’un endroit à un autre pour chercher des cartes magnétiques pouvant ouvrir de nouvelles portes, et ainsi à force pouvoir s’échapper de l’ile infecté de dinosaures . Il faudra en plus aller chercher des œufs de ces reptiles. On aura le droit à une exploration en deux temps, vue du dessus, et vue ,dans les bâtiments, en mode 7. Il s’agit sans nul doute d’un très bon jeu, malgré quelques critiques égarés.

Bon que dire sur cette année 1993 ? Le nombre de bons jeux ou très bons jeux est tout bonnement incroyable et incalculable pour être franc. La console écrase petit à petit la concurrence (la Pc Engine et la Megadrive). Cela pousse d’ailleurs Sega dans ces derniers retranchements de marketing. Nintendo est alors en pleine âge d’or et personne ne pense encore que dans 5 ans le monde sera différent. Pour le moment tout le monde ne jure que par la Snes. Pendant la Nuit Du Jeu Vidéo sur France 3, on entendit parler que de Snes (ou presque). En plus des jeux comme Star Wing (Star Fox) en mettent plein la vue. Bref pour l’année 1993, Nintendo est partout.

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site