La Super Famicom 1993

L’année 1993, n’est constituée que de bonheur sur la Super Famicom. Le nombre de titres dépassent les 200 unités pour arriver à 293 jeux !

 

Pour le mois de Janvier, on voit la sortie de très peu de titres incontournable. On notera seulement la sortie de Might and Magic 2. Il s’agit d’un RPG classique dans un cadre de donjons. Le jeu est extrêmement difficile et se voit réservé au RPGiste d’avant Dragon Quest. Autre sortie notable, Populous 2. Il n’y a guère d’amélioration importante. Le jeu est certes plus joli mais sinon rien de nouveau, c’est du déjà vue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le CES de Las Vegas lui voit encore une petite guerre entre Nintendo et Sega . Nintendo en met plein la vue avec sa nouvelle cartouche la Super Fx et son jeu phare du moment Star Fox. Les gens sont aussi stupéfaits par l’annonce de la 3DO, une console 32 bits avec un lecteur Cd-rom qui devrait sortir d’ici la fin de l’année. Une nouvelle génération s’approche déja... .

 

Le mois de Février est beaucoup plus riche en sortie notoire.

Le 21 Février, Nintendo sort Star Fox sur une cartouche Super Fx. Déjà qu’est-ce qu’une cartouche Fx ? Il s’agit d’une cartouche normale avec le rajout d’un Cpu. Celui-ci aidant le Cpu de la console. Ainsi la Snes devient une console 16 bits cadencé à 10, 5 Mhz avec cette cartouche. En deux mots le résultat est monstrueux. Dans le cas de Star Fox, la puce sert à afficher des graphismes 3D mais dans d’autres jeux il n’en sera rien.

Ainsi Star Fox (Star Wing chez nous) est un jeu en 3D utilisant les techniques des polygones. Cette technique sera ensuite réutilisée pour les consoles next-gen (toutes les consoles depuis la 3DO en réalité). Pour l’époque le jeu est ainsi incroyable, tout le monde est abasourdi par la qualité du titre, malgré des réticences vis-à-vis de certains clients. Le pire c’est qu’en plus d’une 3D, on voit l’arrivée de petites cinématiques avec rotation et du 3D, c’est incroyable. La Super Nintendo prouve à tout le monde qu’elle en a dans le ventre et la concurrence est elle détruite. Nintendo annonce au monde entier que le future c’est la 3D et le passé c’est la 2D.

 

Bref il s’agit sans contexte d’un hit et d’un très gros hit.

 

Quelques jours après, Maxis continue sur sa lancée de jeux étranges et sortants de l’ordinaire avec Sim Ant. Cette fois-ci vous devez contrôler l’avenir d’une colonie de fourmis. Vous devrez faire face à d’autres colonies et aussi aux humains. Ceux-ci passant l’aspirateur, la tondeuse ou encore mettant un bon coup d’insecticides. Bref ce n’est pas facile d’être une fourmi.  

 

 

 

Le 26, Konami sort Batman Returns. Le résultat est au rendez-vous de l’espoir des fans (c’est tout de même du Konami). Les graphismes sont très agréables. Le jeu reprend les bases de Final Fight sur le reste. Les fans de beat’em all sont donc ravis. En plus le jeu regorge de petits détailles comme la neige par exemple. Il s’agit sans contexte d’un très bon jeu.

 

Le mois de Mars est relativement calme, on voit la sortie de nombreux certes mais pas de grands hits. La seule sortie notable est le jeu de Bandai, Dragon Ball Z : Super Butouden. Le jeu est assez moyen, il possède une maniabilité assez moyenne, voire rigide. En ce qui concerne l’ambiance, on n’est pas de dans, les personnages sont relativement lent, ce n’est pas digne de ce manga. Malgré tout ces défauts les Japonais se sont précipités dessus en achetant près de 1.20 millions d’exemplaires.

 

Le début du mois d’Avril, voit la sortie du très bon RPG de Capcom Breath of Fire. Pour une première c’est une très grande réussite. Le jeu possède tous les ingrédients pour en faire un grand RPG, les musiques sont sublimes, l’histoire est prenante, bref il n’y a pas grand-chose à dire de mauvais sur ce jeu. Noter simplement une chose la version Française du jeu en téléchargement possède une très mauvaise traduction. Il est clair que la Snes est la reine des RPG à cette époque, on avait déjà eu FF4 et 5, Dragon Quest 5, et maintenant Breath of Fire !

 

A la fin du mois de Mars, Hudson Soft sortit le très bon Super Bomberman. Le jeu permettait de jouer jusqu’à 5 en même temps via un adaptateur, il s’agit sans contexte d’un excellent jeu extrêmement fun. En plus le jeu possède une partie solo, avec un petit style aventure. Il s’agit vraiment d’un hit digne de la Snes.

Le mois de Mai est très calme, on ne compte que 6 jeux ! Heureusement Capcom sera là pour nous sortir un petit beat’em all, il s’agit de Final Fight 2 qui sort le 22 Mai. Malheureusement le jeu ne possède aucune âme, et est très très répétitif, il n’a pour lui que le nom et rien d’autres. . En plus à cette époque là, les Street of Rage était de bien meilleur qualité, il n’y a aucune évolution par rapport à Final Fight 1. Il s’agit vraiment d’une très grande déception.

 

Heureusement Human était là et sort Super Formation Soccer 2 à la mi-Juin. Le jeu est cette fois-ci en 3D (grâce au mode7). Il faut avouer que le jeu a malgré tout assez mal vieilli au niveau de la 3D, mais l’ambiance y est. Sans être un excellent jeu, Super Formation Soccer 2 devrait être aimé par tous les fans de football.

 

Le mois de Juillet est lui très riche en sortie avec de nombreux jeux, dont deux très grands jeux. En effet le 10 Juillet sort Street Fighter 2 Turbo, il s’agit de la version arcade de Street Fighter 2 : Champion Edition sortie en Mars 92. Alors quelle différence avec son prédécesseur ? Déjà le nombre de joueurs, et oui ce n’est plus 8 personnages mais 12 personnages qui sont jouables. En plus petite nouveauté le turbo. Vous pouvez contrôler la vitesse du jeu, ainsi le jeu peut très vite devenir un jeu de folie ou vous ne comprendrez que peu de choses mise à part que sa va vite, très vite même. Il est inutile de préciser que ce jeu reçu un très bonne accueille au japon avec près de 2.10 millions d’exemplaires vendues.

Malheureusement pour nos chères joueurs nippons, ils durent très vite remettre la main à la patte quand Nintendo sortit Super Mario Collection, qui n’est autre que notre Super Mario All-Stars. Le jeu regroupait les 4 Super Mario Bros de la Famicom (Super Mario Bros, Super Mario Bros2, Super Mario Bros USA, et Super Mario Bros 3). En plus de cette réédition, les 4 jeux sont totalement transformés avec des graphismes dignes d’une Super Nintendo. Il sera aussi de sauvegarder, ce qui est assez appréciable puisqu’il était impossible de sauvegarder dans Super Mario Bros 1 et 2.

 

Ainsi les joueurs redécouvrent les jeux qui les ont bercés avec Super Mario Bros, et les nouveaux joueurs découvrent tout simplement des 4 très grands jeux. Là encore inutile de dire que le succès fut au rendez-vous, près de 2.12 millions d’exemplaires furent vendues au Japon. Lors de sa sortie en Europe, Nintendo sortira un pack Super Nintendo-Super Mario All Stars.

 

En France, le jeu sortira en Décembre, avec une publicité des plus réussies et accrocheuse.

 

Après quelques jours, Mindscape sort Wing Commander, un jeu tout bonnement étonnant. On y contrôle un vaisseau spatial de chasses. L’ambiance est elle, inspiré de la série du même nom. Les fans s’y retrouveront donc sans problème. Aussi en ce qui concerne les autres joueurs, la liberté du gameplay les rendra ravie.

 

Le début du mois d’Aout est riche en sortie avec Seinken Densetsu 2 (connue chez nous sous le nom de Secret of Mana). Le jeu de Square Soft, est un Zelda-like très réussi. On y controlle pas un personnage, mais 3 et on peut jouer simultanément à 3 ! Contrairement à un Zelda, on peut avoir plusieurs armes, on notera une épée, un fouet, un arc, un pique, un poing, etc… . On peut aussi utiliser plusieurs types de magies avec deux des personnages. Ces magies sont soit offensif, soit défensif. A ce riche gameplay, on y rajoute une histoire passionante. Le résultat est assez extraordinaire. Il se vend près de 1.50 millions d’unités au Japon. Le jeu est encore aujourd’hui considéré comme un des meilleurs jeux de l’histoire du jeu vidéo, près de 16 ans après sa sortie c’est pour dire… . Le mois d’après le jeu sortira aux USA, et l’Europe quand à elle devra attendre près d’un encore… .

 

Durant ce mois se déroule en France un évènement très spécial, il s’agit de La Nuit du Jeu Vidéo sur France 3. Cette émission était présentée avec quelques personnes connues comme Mr Uderzo, le créateur d’Asterix. On y verra aussi des programmateurs dont une équipe d’une petite société française Ubi Soft… . On verra le classement des meilleurs jeux sur console sur différents types de jeu. Juste il faut noter que le RPG n’apparaît nulle part ! C’est pour dire à quel point la France aimait ce type de jeux à l’époque. La Snes y gagnera le prix du meilleur jeu de baston avec Street Fighter 2 Turbo, Fifa comme meilleur de jeux sur sport, F1 Pole-Position comme meilleur jeux de simulation de voitures, Mr Nutz comme meilleur jeu de plateforme (Les 3 propositions du moment était que des jeux sur Snes), Star Wing comme meilleur jeu d’animations (qui obtient 19.99/20 !) et meilleur shoot’em up (oui cela se discute), Super Bomberman pour le jeu le plus fun. Sur près de 9 concours, la Snes en gagne 7 ! Cela prouve à quel point, la Snes dominait la Megadrive à l’époque.

 

Le 23 Aout, alors que tout le monde attend le Super Famicom Cd, Nintendo annonce, qu’ils travaillent sur un nouveau projet d’une console 64 bits, nommé Project Reality. Les journaux sont au début méfiant de cette information au vue de l’état du projet de lecteur Cd sur Snes. La question étant cela est-il encore des grands mots pour rien. Bref le fait que le Super Famicom Cd soit continuellement repoussé fait beaucoup de tord à l’image de marque de Nintendo.

 

Le début du mois de Septembre voix la sortie d’un autre de jeux de Square Soft, celui-ci est par contre beaucoup moins coté. Il s’agit de USA Mystic Quest. Il s’agit d’un des seuls RPG ayant touché les cotes de l’ancien continent. Ainsi nous allons dire que pour l’Europe c’est un très bon RPG, car c’est presque le seul. Pour le Japon, c’est un RPG très moyen, et beaucoup trop court. Il faut rajouter que le jeu n’a rien à voir avec Mystic Quest sur Game Boy. Bref pour l’époque cela valait le coup en Europe, mais pour le Japon c’est tout le contraire.

Autre sortie d’un jeu mythique, Super Turrican. Après une version C64 (l’ordinateur était presque mort), Atari ST, Amiga, voila enfin la vertion Snes. Le jeu est un shoot and Jump (comme Metal Slug ou Contra). On y croise un jeu de très bonne qualité avec de jolis graphismes et en plus une grande fluidité. Malheureusement le jeu comporte quelques lacunes ce qui fait qu’il n’est pas un hit.

Au mois d’Octobre, The Lost Viking sort enfin au Japon ! Il a pendant ce temps là été un succès pour la future société Blizzard. Le 29 Enix décida enfin de nous sortir une suite à ActRaiser, ActRaiser 2. Le jeu apporte quelques nouveautés. Par exemple le mode de constructions des villes disparaît tout simplement. Le jeu se veut être un jeu d’action/plateforme. Le personnage est totalement changé et possède maintenant des ailes. Autre évolution majeur, ces graphismes qui sont splendides, rarement un jeu aura été aussi beau, avouons le. Malheureusement pour lui il sera très vite dépassé par des jeux comme Donkey Kong en 1994. Malgré tout, c’est un jeu de très grande qualité.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site