L'Intellivision

En 1980, le jeu vidéo est dominé par une société, Atari. Atari règne en maitre comme le fera Nintendo quelques années plus tard et Sony plkus récement. D'autres consoles sont sortis depuis 1977, comme l'Odyssey 2, mais elles se sont toutes écrasés devant le mur de l'Atari 2600. Bref à l'époque jeu vidéo rimait avec Atari 2600.

En 1978, les directeurs de Mattel voit le succès d'Atari dans le jeu vidéo et l'argent qui en est dégagé. Naturellement les dirigeants se décident de se lancer eux aussi dans la course. Mattel crée donc la division Mattel Electronics.

Dès la fin 1979, la nouvelle console 16 bits de Mattel sort dans certaines villes clés des USA. Le test de marché est trés vite réussi. Ainsi début 1980, la console sort officiellement.

Son nom officiel est "Intelligent Television", ainsi elle sera réellement nommé Intellivision. Elle sort au prix de 300 $!

 

Quand on voit la console, la première chose que voit l'acheteur c'est les manettes! Il faut avouer que Mattel a loupé ce point là. D'ailleurs les manetes considérés comme peu ergonomique, peu maniable et compliqué seront un excelent argument de ventes pour l'Atari 2600 avec des manettes simples. Bref le gros handicap de la console tient dans sa manette.

Sinon l'évolution est notable. Déja l'intellivision est la première console 16 bits (bien avant la Megadrive de Sega). Celui-ci est cadencé à 0.895 Mhz. Le processeur peut parraitre faible mais étant un 16 bits il est plus puissant que celui de l'Atari 2600. Maintenant il faut noter que les commandes du processeur ne dépasseront jamais ou trés rarement les 10 bits... .

Sinon d'un point de vue graphique la console pouvait afficher 16 couleurs en meme temps, la résolution était de 160x196. Ainsi la résolution était bien meilleur que celle de l'Atari 2600. Coté RAM la console possède un bon 371 octets, contre 128 octets avec l'Atari 2600. Ainsi les jeux étaient bien plus joli et pouvait afficher plus de choses, la RAM étant augmenté.

Ainsi à sa sortie la meilleur console devenait l'Intellivision. La console était vendue en bundle avec Las Vegas Blackjack. En plus de cela, on voit la sortie de 12 jeux! En un an, près de 120 000 consoles seront vendues et 19 jeux suplémentaires verront le jour.

La supériorité technique de la console est bien sur le cheval de bataille de Mattel. Ainsi le marketing de la console sera fortement orienté vers l'attaque de l'Atari 2600 qui est concidéré comme désuette.

 

Les publicités télévisés ne sont guère plus douce et font un peu rapellez la lutte entre la Snes et la Megadrive 10 ans après.

 

 

La supériorité technique de la console est donc largement mise en avant.

Pour ce qui est de la vérité il faut dire que l'Intellivision affichait des graphismes beaucoup plus fin que l'Atari 2600. Les quelques publicités le montrent trés bien.

En 1981, la console continuait sa lente monté. Mattel pour rivaliser avec Atari sort son propre modem pour jouer à des jeux à distance, le Playcable.

Au prix d'un abonnement de 4.95$ par mois, il était possible de jouer à 15 jeux différents au début, ensuite viendra 6 jeux suplémentaires. Encore un beau succès technique et commercial. De nombreuses personnes s'abonnèrent au système, malheureusement l'augmentation de la taille des jeux et le Krach de 1983 auront raison de lui.

En plus de cela, l'année 1981 voit la sortie d'Astromach. Ce petit shoot'em up remporte trés vite un trés large succès. Le succès sera telle qui sera bientot vendue en bundle avec la console.

 

 En 1981, Mattel sort aussi une nouvelle version de sa console, l' l'Intellivision Master Component. La console possédait en plus un clavier qui permettait de programmer de bons et futurs jeux. Malheureusement le prix de la console un peu élevé (600$) produisa un véritable échec commercial...

En 1982, l'Intellivision commence à bien faire parler d'elle, aussi les éditeurs tiers commencent à produire sur la console, dont le célèbre Activision. La console c'était vendue à deux millions d'exemplaires et fut commercialisé au Japon via Bandai. Mattel Elecrtovision société de 5 personnes étaient maintenant une belle petite firme d'une centaine de personnes et avait rapporté 100 millions de $ à Mattel. Bref la vie était belle en 1982.

Malheureusement, dès la fin 1982, Coleco sortie un monstre vidéoludique, la Colecovision. Cette console ultra-puissante et peu couteuse menaçait fortement les intérets de Mattel. Pour remédier aux problèmes, Mattel sortie une nouvelle console, l'Intellivision 2, fin 1982, qui est n'y plus ni moins une Intellivision "amélioré".

La console ne coutait plus que 99$.. soit une chute de près de 150$!! En plus de cela, Mattel sortie le System Changer.

Cette extention permettait aux joueurs de l'Intellivision de jouer aux jeux d'Atari 2600!! En plus de cela on pouvait brancher 2 manettes d'Atari 2600. Bref pour Atari c'était un véritable scandale. Il faut avouer que Mattel ne manquait pas de culot sur ce coup. Atari menaça donc de porter pleinte et partie en justice.

Naturellement les juges déclarèrent Mattel innoçant! D'après eux, les copyrights ne touchaient que les jeux et pas la console. Ainsi tant que les jeux ne sont pas modifiés, Mattel n'était pas attaquable! Bref on va simplifier, Atari c'est fait arnaquer. Quelques années plus tard, une certaine société Nintendo inventera le zonage des jeux pour éviter ce genre d eproblème en plus des puces.

L'année 1983 est pour l'Intellivision une véritable catastrophe. Déja en début d'année, Mattel annonce l'Intellivision 3 et meme l'Intellivision 4! La meme année, Mattel doit faire face à une pleinte de consomateurs qui attaquent Mattel pour publicité mensongère. Mattel devra payer 10 000$ par jour! pour la sortie d'une extention prévue qui n'était jamais sortie. Une fois sortie, l'extention est un véritable bide. En plus de cela, le krach du jeu vidéo provoque la chutte de l'Intellivision. Fin 1983, Mattel Electrovision a perdu 300 millions de $! La société mère est elle aussi touché. D'ailleurs Mattel risque alors de faire faillite d'un moment à un autre à cause de sa console. La branche est donc démentelé dès 1984. L'Intellivision est renvendue pour 16.5 millions de $ à une nouvelle société, l'Intellivision Inc.

Au printemps 1985, l'Intellivision 3 sort enfin, il s'agit juste d'une pale copie de l'Intellivision 1. La Colecovision ayant disparue, et ne restant que l'Atari 2600, l'Intellivision reprend son chemin normal. En Décembre 1986, plus de 3 millions de consoles suplémentaires se seront vendues. Au vue du succès avec d'anciens jeux, la société décide de relancer la production de nouveaux jeux. Ainsi de 1985 à 1990, ce n'est pas moins de 35 jeux qui sortent sur la console. Malheureusement en 1990 la société fait faillite et l'Intellivision sombre pour de bons.

Près de 6 millions de consoles auront été vendue. Après le krach de 1983, Mattel ne retouchera pas au jeu vidéo avant 1996!

L'avenir de l'Intellivision aurait pu etre dufférent si son prix avait été plus abordable et si le timing avait joué en sa faveur. Néanmoins il s'agit d'une grande console qui rivalisa avec énergie l'Atari 2600.     

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×