Le Commodore 64

Avant tout parlons de Commodore et de son fondateur Mr Jack Tramiel.

Jack Tramiel est née en 1928 en Pologne de famille juive. Malheureusement pour lui, l'Allemagne nazie envahit la Pologne en 1939. Il sera envoyé lui et sa famille au camp de concentration d' Auschwitz. Il fut dans le camp en meme temps qu'une certaine Anne Frank. Dans les camps, il perdit son père. A la libération, il s'exila à New York pour y connaitre une vie plus heureuse.

Il sera d'abord embauché à l'armée américaine pour y réparer des machines à écrire. En 1953, il rachète un petit magasin de réparations de machines à écrire. Il renomma le magasin Commodore Portable Typewriter. Il commercialisa et exporta alors des machines à écrire en Europe. Pour faire face aux contraintes financières, la société déménagea à Toronto et se renomma Commodore Business Machines. Durant les années 60, il chercha de nouveaux marchés pour faire face à la concurence Japonaise.

Après plusieurs péripéties, Commodore sortit son premier micro-ordinateur en 1977, le Commodore PET. En 1980, un nouvel ordinateur sortit, le Commodore VIC-20 qui sera un beau succès avec près de 2.5 millions d'exemplaires vendues.

En Aout 1982, Commodore décida de sortir un nouveau ordinateur, le Commodore 64.

L'ordinateur avait un CPU 8 bits cadencé à 0.985 Mhz. Il possédait 64 ko de Ram, ce qui était pour l'époque énorme. D'un point de vue graphique, l'ordinateur pouvait afficher 16 couleurs en meme temps avec une résolution de 160x200. A sa sortie, le Commodore 64 était un des ordinateurs les plus performants et coutaient un peu moins de 600$ (595$).

Il est inutil de préciser que dès sa sortie, les éditeurs tiers se jetèrent sur l'ordinateur. Malgré son prix moyennement élevé (environ 3500 Francs contre près de 9000 francs pour un Apple2), le succès est au rendez-vous. Commodore eut le genie de faire en sorte que son ordinateur soit compatible avec les jeux de Commodore VIC-20. Par conséquent dès sa sortie le C64 surfe déja sur le succès de son prédecesseur.

Dès 1982, une trentaine de jeux sortent et cela en seulement 6 mois. Les jeux sont dors et déja de trés bonnes qualités et sont largements supérieur aux jeux de Zx Spectrum.

Le jeu Sea Wolf montre bien cette évolution. Le jeu de sous-marin consiste à couleur les bateaux ennemies en un lapse de temps, il ressemble beaucoup à la série Silent Hunter sur Pc aujourd'hui.

Le succès est donc au rendez-vous. Pour renforcer ce succès, en Janvier 1983 Commodore faisait une remise de 100$ si un joueur échangeait son ancien ordinateur ou son ancienne console. Ainsi le Commodore 64 ne coutait plus que 495 $ (3200 francs)! On imagine le raz de marrée qui en découla. D'ailleurs cette décision fut un des éléments déclencheurs de la crise de 1983 et on peut le comprendre. Pitfall sur Atari 2600 était bien loin d'arriver aux graphismes d'un Sea Wolf qui n'a rien d'un grand jeu.

En plus de cette baisse de prix, le nombre de jeux de C64 explose litéralement. On passe de 30 jeux à plus de 200 jeux! Les jeux issues de l'arcade furent trés bien acceuillis. Les jeux comme Lode Runner, Pac Man et Dig Dug remportèrent un franc succès. Des jeux comme Pole Position montrait aussi la puissance de l'ordinateur.

Pour améliorer l'affaire, Commodore diminua de 100 $ le prix de son ordinateur en Octobre 1983. Cela accentua les ventes et le déclin des consoles. A la fin 1983, Commodore pouvait se féléciter d'avoir vendue déja 2 millions d'ordinateurs à travers le Monde. Le succès était mondial pour Commodore. Mais voila que les problèmes arrivèrent.

En Janvier 1984, Mr Jack Tramiel après des disputes internes dans la société démissiona. Commodore se retrouvait orphelin mais continuait dans sa lancée. Malgré cela, l'année 1984 s'annonce extraordinaire, et c'est pas moins 300 jeux qui sortent. De nombreux hits sortent sur le support, à commencer par H.E.R.O, un jeu d'action aventure magnifique.

 

Dans le meme genre de jeux, Microfun dévellopera Boulder Dash, meme si le jeu est moins joli, il reste tout de meme trés sympathique. Les jeux de sports ne sont pas en reste avec de merveilleux titres comme Basketball, qui est graphiquement trés joli ou encore Pistop 2, merveilleux jeu de formule 1. On voit aussi de nombreux jeux en commun entre ordinateur, comme le trés joli Tennis, Pole Position, Alien, etc... . Il s'agit d'un vériatble age d'or pour l'informatique et Commodore qui règne en maitre absolue. A cet époque, Commodore controle entre 30 et 40% du marché de l'informatique et vend 2 millions de C64 par an. C'est un véritable succès commercial. Le C64 est meme produit sous forme portable!! Il s'agit du premier ordinateur portable au monde et en couleur en plus! Un succès technologique pour l'époque et qui sera aussi un beau petit succès commercial.

Malheureusement en 1985, plusieurs évènements vont se produire. Déja Commodore essaye de remplacer le C64 par le Commodore 128 (pour 128 ko de Ram), sa sera un bel échec. Autre évènements plus inquiètant, la sortie de l'Amiga(de Commodore) et de l'Atari ST. Ces deux ordinateurs 16 bits sont surpuissant pour l'époque et le resteront assez longtemps. Le Commodore 64 ne pouvait rivaliser avec ça. Mais pour 1985, le C64 sera tranquille encore quelques temps. Enfin le dernier évènement, c'est le retour des consoles avec la Nes en tète qui proposait des graphismes supérieur à la C64.

Tous ces évènements se font ressentir sur l'ordinateur qui ne voit la sortie "que" de 246 jeux. Néanmoins les hits pleuvent. Capcom sort Commando durant l'année. Il s'agira du hits de l'année pour le support et sera sur d'autres supports un hit aussi.

    

 Le jeu Elite de Firebird en ne proposant pas des graphismes sublimes, mais proposait une liberté de mouvement total puisque vous controliez une navette spatiale.

Les RPG ne sont pas sans reste avec Ultima 4. Les jeux de sports font légion avec Summer Game 2, Winter Game, International Tennis, etc... . Une grande année encore pour le C64.

A partir de 1986, la sortie de l'Amiga pousse le C64 a cherché de nouveau marché, ainsi il s'implante et se vend trés bien en Europe. Le grand jeu de cette année là sera le fameu Ghosts 'n Goblins.

  

Capcom sort aussi son trés bon shoot'em up 1942 dont la conversion est plutot acceptable.

La nouvelle tactique en 1987 pour vendre le Commodore 64 est efficace puisque le nombre de jeux dépasse la barre des 300 jeux (350 jeux environ). Namco porte Xevious sur l'ordinateur avec malheureusement un portage médiocre, mais l'ordinateur commençait à rencontrer ses limites. Cette année là, Bubble Bobble sortit sur C64 et rencontra un brillant et large succès.

 

On voit aussi la sortie du traditionel California Games. Microprose sort Sid Meier's Pirate! Il s'agit comme son nom l'indique d'un jeu de pirates dans le quel on doit gérer un équipage, et faire le travail d'un pirate quoi, attaquer des navires pour gagner de l'or.

 

Le trés connue Defend of the Crown qui marque les esprits des fans de stratégie sort cette année là. Les graphismes sont digne de la Commodore 64 et ne déçoit pas du tout.

 

En 1988, R-Type arrive sur C64. Le portage est loin d'etre parfait et c'est normal pour un jeu sorti en 1985, donc 3 ans après le C64. Malgré tout l'ambiance se retrouve et c'est avec une grande envie que l'on y joue.

 

L'ordinateur acceuille meme Street Fighter 1, sortie pourtant la meme année. Le portage y est trés agréable. Le jeu Last Ninja 2 par ces graphismes peut faire pleurer en se rapellant que la machine date de 1982!

 

En 1989, l'Amiga commence à emporter la pauvre C64 devenue totalement démodé. Alors que les ventes chutes, un miracle va avoir lieu. Fin 1989, le mur de Berlin s'effondre mettant fin à l'embargo technologique que subissait les pays soviétiques. C'est ainsi que Commodore rentra dans la brèche en sortabt son C64 peu cher dans des pays qui n'avaient pas (ou presque pas) d'ordinateurs, et encore moins d'ordinateurs performants. La plupart des ordinateurs dans cette région était encore à 6 couleurs pour les milieux les plus priviligiés... . Bref le Commodore 64 s'y fait une seconde vie.

Malgré cela, le nombre de jeux chutent. Il passe de 350 jeux à 250 jeux. Dans tout ces jeux, les fans de Freddy pourront jouer à A Nightmare on Elm Street. Le concept ressemble à Gauntled, sauf que si l'on respecte pas le temps impartie Freddy nous tue. Bref à réserver au fan du film. Sega sort de trés bon jeu comme Shinobi, Altered Beast, After Burner. Capcom fait de meme avec Ghouls 'n Ghosts. Maxis sort de son coté un jeu de gestion de ville, un certain Sim City.

En 1990, le nombre de jeux continue à diminuer mais reste tout a fait acceptable avec 200 jeux pour cette année. Le jeu le plus mémorable sera Turrican.

 

D'autres grand jeux comme Metal Gear de Konami, Double Dragon, Golden Axe sortiront. La meme année, Commodore sort une nouvelle version de son ordinateur, le Commodore 64 GS qui ressemble plus à une console qu'à un ordinateur. On peut d'ailleurs la qualifier de console. Mais sa sortie fut un véritable échec. En effet en 1990, les gens se tournent vers la Megadrive et la Snes, plus vers des machines 8 bits.

En 1991, le nombre de jeux diminue de plus en plus, mais les titres sont encore de grandes qualités avec par exemple Final Fight.

 

En 1992, les choses commençaient à changer encore plus. Le Pc commençait à dominer et l'Amiga s'essouflait dangeureusement. Commodore n'était plus en bonne position par conséquent. Aussi les anciens ordinateurs 8 bits comme l'Apple 2, le Zx Spectrum disparaissaient un par un. Les jours du C64 était compté. Néanmoins relativisons car encore 100 jeux sortirent sur le support. Certains étaient meme encore de trés grand qualité comme Lotus.

En 1993, le nombre de jeux tombe à 24. Les jeux se font de plus en plus rare.

En Avril 1994, Commodore stope la production du Commodore 64. Il faut avouer qu'à la meme époque Commodore rencontre des difficultés financières importantes, dans quelques temps la société fera faillite. Malgré la fin de cette production, près de 13 jeux sont produits.

Meme si la production d'ordinateurs s'arréta, des jeux continuèrent à sortir régulièrement. Rien qu'en 2008 quelques sociétés sortirent des jeux pour les fans du C64.

En 2004, Tulip Computer TV (qui a racheté Commodore) sortit le C64-direct-to-tv. Il s'agit d'une console pour retrogramers avec 30 jeux.

Depuis la C64 est revenue parmi nous grace à la virtual consol de la Wii permettant de télécharger les jeux de C64.

A la fin de sa vie, près de 30 millions unités furent vendues, ce qui en fait l'ordinateur le plus populaire.

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×