L'Amstrad Cpc 1984 1985

En 1984, Amstrad décida de sortir un nouvel ordinateur, l'Amstrad CPC 464. L'ordinateur innovait sur plusieurs choses.

En 1984, achetez un ordinateur, c'était synonime de luxe. Prenons l'exemple du Commodore 64, il coutait 3000 Francs. C'était un ordinateur sans écran et sans lecteur disquette ou cassette. Bref pour avoir un ordinateur type C64, il fallait débourser près de 5 000 Francs. A cet époque le smic était d'environ 3 200 Francs. Le Français vivant au Smic ne pouvait pas se payer un ordinateur ainsi. Autre problème, l'utilisation d'un ordinateur n'était pas aussi simple qu'aujourd'hui. Il y avait de nombreux brachanges à effectuer. Le but de l'Amstrad était simple, et double. Faire en sorte que dès que la prise d'alimentation était brenché que l'ordinateur fonctionne, aussi faire en sorte que les ordinateurs soient à la disponibilté de tout le monde.

C'est ainsi qu'Amstrad décida de sortir en 1984, l'Amstrad CPC 464.

 

 Le prix de l'Amstrad dépendait de la version. Il existait une version avec écran monochrome (l'écran était fourni, ainsi que le lecteur cassette) et une version couleur. La première version coutait 2990 francs et la version couleur coutait 4490 francs.

L'ordinateur était fourni avec un écran, un lecteur cassette. Le Cpu Z80 8 bits était cadencé à 4Mhz. La Ram était de 64 ko. L'ordinateur possédait quelques modes. Il y avait le mode 0, 1, 2 et 3. Ce dernier est plus théorique qu'autre chose et ne pouvait etre utiliser que sous certaines conditions. Le mode 0 avait une résolution de 160x200 et pouvait afficher 16 couleurs sur une palette de 32 couleurs. Le mode 2 (le maimum vue que le 3 ne fontionnait pas vraiment) possédait une résolution de 640x200 et pouvait afficher 2 couleurs seulement... .

L'ordinateur était donc peu cher mais peu performant. Cela sera d'ailleurs son point faible. De nombreuses revues de l'informatiques à l'époque ne vont de cesse l'attaquer à cause de ces performances guère importante.

L'ordinateur ne mettra pas beaucoup de temps pour voir des jeux sortir sur sn support.

On verra ainsi la sortie de jeux comme Beach Head.

 

Il s'agit d'un jeu d'action/stratégie comme la série actuelle des Total war.  Le jeu fait partie des premiers bons jeu de l'ordinateur. On verra aussi la sortie de Sir Lancelot. Ce dernier est un jeu de plateforme/aventure.

 Avec près de 33 jeux pour l'année 1984, on peut dire que l'Amstrad CPC était bien partie.

En 1985, la situation ne fit que s'améliorer. Amstrad fasse au succès de son ordinateur, décida de sortir deux nouvelles versions, l'Amstrad CPC 664 et l'Amstrad CPC 6128. Ces deux nouveaux ordinateurs possédaient un lecteur disquette 3 pouces (et non 3 pouces 1/2, qui était le standard). L'Amstrad CPC 664 sortit en Mars au prix d'environ 4000 francs. Malheureusement pour cet ordinateur il sera trés vite remplacé par l'Amstrad CPC 6128, qui sortira en Septembre au pris de 4 490 francs en écran monochrome et 5 990 francs en version couleur. L'ordinateur possédait un grand changement en ayant 128 ko de Ram au lieu de 64 ko.

Dès les vacances d'été, les français peuvent en apprendre plus sur l'Amstrad CPC en achetant le journal Amstrad Magasine. Bref tous réussi à l'Amstrad.

On voit cette année là quelques 119 jeux.

 On voit la sortie de plusieurs bons jeux dont, Wizard's Lair, qui est graphiquement une véritable réussite.

 

Activision sort de son coté un jeu de boxe de plutot bonne qualité.

 

 Rare sort de son coté Alien 8, un jeu d'aventure ou vous controlez un robot. A chaque pièce le robot doit déjouer des pièges, un jeu certe simple mais qui a obtenue à l'époque de trés bonnes critiques.

 

 Capcom sortit de son coté le mythique et trés connue Commando (il faut dire qu'il sera meme dévelloper sur Intellivision c'est pour dire). Le jeu est d'une trés grande qualité graphique et est meme meilleur que la version MSX!

 

On voit aussi la sortie de H.E.R.O qui était un hits sur les autres machines. Ici pour des raisons obscures la version Amstrad est à peine plus joli que la version Atari 2600! Le jeu est un véritable scandale.

 

On voit aussi la sortie de succès comme Spy vs Spy. Le jeu est cette fois-ci un beau succès graphique.

Ainsi en deux ans, l'Amstrad a su se forger un nom, il s'agissait d'un ordinateur pour les petites bourses, sans etre pour autant d'une nulité innomable. L'année 1986 n'allait que confirmer cela. Néanmoins en cette année là, l'Amiga et l'Atari ST sortirent aux USA, ces deux ordinateurs 16 bits surpuissant allaient bientot faire de l'ombre à l'Amstrad CPC et à tous les autres ordinateurs 8 bits.  

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×