L'Amstrad CPC

En 1984, les ordinateurs étaient (il faut l'avouer) réservé à une certaine catégorie de personnes. En effet il fallait appartenir à la classe moyenne pour pourvoir en acheter un. Petite exemple, pour un Commodore 64, il fallait acheter l'ordinateur soit 3 000 francs, en plus il fallait rajouter ensuite un écran. Ainsi on montait assez facilement en prix. Aussi le C64 n'tait pas vendue avec un lecteur intégré... . Vous pouviez ainsi dépensé presque 5 000 francs pour un ordinateur.

Aussi le SMIC était de 3 200 francs à l'époque. Pour ainsi dire les Smicsars ne pouvaient pas se permettre d'acheter un ordinateur. En plus à ce problème les ordinateurs étaient relativelent compliqués à l'époque. Il y avait des lignes de codes, et les systèmes d'exploitations comme Windows n'existaient pas encore. Bref faire de l'informatique c'était avoir un certain niveau de vie et s'y connaitre en informatique.

Le but de la société Amstrad fut de résoudre ces petits problèmes. Pour cela ils sortirent en 1984, l'Amstrad CPC 464.

 

L'Amstrad CPC 464 résolvait beaucoup de ces problèmes. Le cout de l'ordinateur était relativement bas, 2990 francs pour l'ordinateur avec l'écran monochrome et 4490 francs pour l'ordinateur avec un écran couleur. Ainsi l'ordinateur était fourni avec l'écran. Le prix était donc relativement bas face à la concurence. En plus de cela le lecteur cassette était intégré (comme on le voit sur la droite du clavier). Là encore cela diminuait le cout total de l'ordinateur. Enfin l'ordinateur était conçu pour etre le plus simple possible d'utilisation. Il suffisait de brancher le clavier à l'écran et brancher l'allimentation et le tour était jouer. C'était la simplicité meme par rapport aux autres ordinateurs de l'époque. Malheureusement pour arriver à un tel prix, Amstrad dut faire en sorte que son ordinateur soit peu performant.

Le Cpu 8 bits Z80 était cadencé à 4 Mhz. La Ram était de 64 ko. Aussi la résolution se faisait à l'aide de mode, le mode 0, 1, et 2. Le mode 0 permettait d'avoir une résolution de 160x200 avec 16 couleurs affichables sur une palette de 32.  Le mode 2 avait une résolution de 640x200 mais ne pouvait afficher que 2 couleurs... . L'ordinateur ne brillait pas dans ces capacités techniques. Cela fut assez dommage pour l'Amstrad CPC qui aurait pu rencontrer le succès dans le cas contraire, d'autant plus qu'en 1985, Atari et Commodore sortirent l'Atari ST et l'Amiga.

Au vue de l'ordinateur il est naturel que les éditeurs tiers arrivèrent. La première année de commercialisation on ne compte pas moins de 38 jeux commercialisés.

Un des premiers bons jeux à etre commercialisé fut Beach Head. Il s'agit d'un jeu d'action-stratégie comme la série Total War aujourd'hui. On controle des troupes que l'on fait se déplacer sur une map, et quand deux troupes se rencontrent c'est l'affrontement.

 

On voit aussi la sortie de Sir Lancelot. Le jeu d'action aventure est simple mais attrayant.

 

En 1985, les choses s'accélèrent pour l'Amstrad CPC. Déja Amstrad sort deux nouvelles games d'ordinateurs, l'Amstrad CPC 664 et l'Amstrad CPC 6128. Les deux ordinateurs possèdent tous deux un lecteur disquette 3 pouces (et non 3 pouces 1/2, qui était le standard à l'époque). La seul différence entre l'Amstrad CPC 664 et 6128, c'est la Ram. Le premier possède 64 ko de Ram contre 128 Ko de Ram pour le dernier. On imagine déja que les gens délaissèrent le 664 pour acheter le 6128, qui fut l'ordinateur le plus populaire de la série.

Aussi les choses s'activent au niveau des revues. En France, on voit l'apparition de l'Amstrad Magasine.

Bref tout vas pour le mieu, malgré la sortie de l'Atari ST et de l'Amiga.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×