La SG-1000 et la Sega Mark 2

Si vous vous rappelez bien, Sega voulait sortir un ordinateur, le SC-3000. Néanmoins peu de temps avant, Sega appris la sortie prochaine de la Famicom de Nintendo.

Pour rivaliser avec la Famicom de Nintendo, Sega décide de se lancer lui aussi dans le monde des consoles. Sega prend donc son SC-3000 qui sera emputé du clavier et de tout ce qui en faisait un ordinateur. Voila la SG-1000 était créée. La console possède une petite différence avec le SC-3000 dans la Ram. En effet celle-ci n'était plus de 2ko mais de 1ko. La console sortit le 15 Juillet 1983 au prix de 14 800 yens (115€).

 

Le hasard voulue que la console sorte le meme jour que la Famicom au meme prix. Malheureusement pour Sega, la SG-1000 était en réalité un simple clone de la Colecovision et était donc bien inférieur techniquement. Les jeux étaient bien moins joli, aussi les gamers se tournèrent naturellement vers la Famicom. Le jour de la sortie Sega proposait 12 jeux, c'est bien plus que les trois jeux de la Famicom. On avait certains jeux qui avaient bien marqué les esprits comme Congo Bongo. Malheureusement la majorité des jeux n'était pas de trés bon portages, ils étaient meme trés inférieur à la Famicom.

Version Arcade                      Version SG-1000

Comme on le voit les portages était particulièrement lait. En plus le design de la console n'était pas particulièrement en rapport avec l'époque (les mauvaises langues dirons comme la Famicom).

En tout cas la sortie de la console est plutot bonne, mais bien inférieur, meme trés inférieur pour ce qui est de la Famicom. Le gros problème de Sega a cet époque c'était leur inexpérience. Certe Sega s'avait faire des jeux de trés bonnes qualités en arcade mais il n'avait jamais fait de consoles contrairement à Nintendo. En effet Nintendo avait déja sortie les Color Tv Game. Aussi la logique économique et de gestion est totalement différente entre l'arcade et le monde des consoles. En effet une borne arcade se vend à environ 5 000 unités , pour une console le nombre d'unités est tout autre, ce nombre est plutot de 50 000 unités au minimum. Ainsi si vous changez un composant pour une borne arcade, le cout de changement sera moindre que pour une console. Un composant qui coute 4€, cela augmentera le cout en arcade de 20 000€, pour une console cela augmentera le cout de 200 000€! 

Pour résumer, il manquait à Sega une expérience, contrairement à Nintendo.

Par contre, Sega réussit plutot bien son aspet marketing, avec la présence de publicité plutot alléchante. Remarquez bien que Sega est déja crier, comme on  l'entedera sur les jeux de Sega sur Megadrive.

 Quelques temps après, Sega sortit d'autres jeux naturellement dont Monaco Gp. Le jeu montre encore une fois que la SG-1000 ne tient pas la route graphiquement.

 

A la fin de l'année, Sega a déja sortie 26 jeux sur sa console. Ainsi Sega a sortit beaucoup plus de jeux que la Famicom, malheureusement Nintendo gère bien mieu l'aspet marketing de sa console que Sega. Le premier round est largement remporté par Nintendo.

Un an après la sortie de la SG-1000, Sega a vendue 160 000 consoles. Cela peut faire sourire quand on sait que la Famicom avait dépassé le million d'exemplaire à ce moment. Mais pour Sega c'était un véritable succès. Le but de Sega était de vendre 50 000 consoles, ainsi la firme a litéralement explosé son objectif. Cela pousse Sega a sortir une nouvelle console pourre détroner l'ennemie, Nintendo et sa Famicom.

Sega sort ainsi en Juillet 1984, la Sega Mark 2. Il s'agit pour ainsi dire de la meme console à quelques différences près. On voit l'apparition de manettes qui ressemblent étrangement à celle de la Famicom, le design de la console change, dans un design plus air du temps. Aussi la Ram passe à 2 ko. Le prix ne change pas.

 

Les graphismes de la console n'évoluant pas, cela ne changera pas l'adon au Japon de la Famicom. En plus Sega commence à faiblir, le nombre de jeux diminuent et seulement 17 jeux sortent. Au bout d'un an près de 150 000 consoles furent vendues. Ainsi 335 000 consoles Sega se sont vendues.

Sega se fait une raison, pour détroner la Famicom il faudra une console plus puissante que cette dernière. Aussi Sega rencontre de gros problèmes dans son organisation. La sortie des jeux se fait sur plusieurs jours et pas en une seule fois. Quelques fois d'un magasin à un autre, il y a quelques semaines de différences en ce qui concerne la sortie d'un jeu. Sega décide aussi de réorganiser son marketing. Bref pour l'année 1985, Sega se prépare à tout recommencer du début.  

4 votes. Moyenne 3.25 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site